L'andalousie-et-vos-ancetres

Votre forum d entraide gratuit pour les villes de l andalousie
 
Accueil<META http-equiS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Recherches Familles Antonio SAEZ ZAMORA de Carboneras
Mer 1 Fév 2017 - 23:08 par lou28

» Archives de NERJA
Sam 28 Jan 2017 - 12:25 par Steph

» valeur timbres pour lettre
Dim 22 Jan 2017 - 9:59 par françois

» Bonne et heureuse Année 2017
Dim 8 Jan 2017 - 20:49 par Gervasia

» Souhaite de Noel
Dim 25 Déc 2016 - 15:51 par Steph

» Naissances LLOBREGAT-PRIETO Alicante
Jeu 22 Déc 2016 - 19:37 par sevillana

» recherches alpujarras
Ven 16 Déc 2016 - 13:53 par térèse

» FERNANDEZ Lorenzo - LEON Julia
Mar 29 Nov 2016 - 14:14 par TESTE

» Liste des disparus guerre d'algérie
Sam 5 Nov 2016 - 12:13 par Christian

» pour la ville de vera
Mar 4 Oct 2016 - 10:54 par dolotorres

Sujets les plus actifs
républicais espagnols
Espagne-Photos & cartes postales-us&coutumes
pour la ville de vera
Recherches Familles Antonio SAEZ ZAMORA de Carboneras
Le "langage des PIEDS NOIRS"
ministere de la justice espagnol(comment faire une demande d'acte sur leur site en ligne)
Cayuela de Carboneras
Aide à la traduction et à la lecture d'un acte
les ZOUAVES
Famille Jean DE BARGAS Mascara Perrégaux
Sujets similaires

Partagez | 
 

 des allemands contre le nazisme(Résistance allemande au nazisme durant la guerre :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Franck
Admin
Admin


Messages : 838
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 37
Localisation villeneuve le roi

MessageSujet: des allemands contre le nazisme(Résistance allemande au nazisme durant la guerre :)   Lun 29 Nov 2010 - 22:44

Résistance allemande au nazisme durant la guerre :



Durant le guerre et tout au début de la guerre vous avez des images de l’attentat de Georg Elser le 8 novembre 1939, sur le lieu même où tous les ans Hitler célébrait sa première tentative du putsch de 1923. Opération remarquablement préparée par un homme seul, il était menuisier, il avait monté sa machine infernale surtout que ce n’était pas facile de constituer ce genre d’engin. Mais c'est un échec car le Führer quitte un peu avant la salle.

Au total pendant ces 12 ans de régime nazi, il y a eut plus de 40 tentatives d’attentat contre Hitler. Elles ont fait l’objet récemment encore d’un ouvrage d’historiens allemands.



Autre aspect et qu’on oublie généralement en France, c’est que la guerre sur le front russe, à partir de juin 1941, est une guerre raciale. C’est une guerre d’extermination et sur le front russe il y a un certain nombre d’allemands qui ont déserté la Werhmacht pour refuser le travail qu’on leur faisait faire.



Sur la période de la guerre retenons 3 temps forts de l’exposition : L’Orchestre Rouge, La rose Blanche, et le Cercle de Kreisau.

Généralement en France ce sont les éléments que l’ont retient le plus des résistances allemandes.



" L’Orchestre Rouge ", le terme allemand " Die rote Kapelle ", on le sait maintenant par le travail des historiens allemands, n’a pas eu le rôle que l’on croit c’est à dire pas tout à fait aussi fort. Rôle de renseignements puisque ce sont eux qui ont fourni les renseignements à l’Union Soviétique sur l’attaque allemande sur le front soviétique. Pour l’anecdote tragique Beria le ministre des affaires étrangères de Staline, ne les a pas cru et a voulu les faire arrêter. Il y a eu une première opération de démantèlement en 1941, ils ont perdu leur poste radio et à la suite de cela ils ont réorienté leur activité vers l’aide aux persécutés.

On voit " des mouvements " " des cercles ", le vocabulaire est différent de celui utilisé en France par la Résistance, et l’aide aux persécutés est toujours un pan important de l’activité de chacun des mouvements ou des cercles de Résistance.



" La Rose Blanche " reste le mouvement qui s’apparente le plus à ce qu’on a pu connaître des mouvements en France. Sa caractéristique est de rassembler des jeunes étudiants avec leurs professeurs et qui sont allés très loin dans la résistance, puisqu’ils ont distribué 5 tracts au total. L’an dernier vous avez peut être vu un numéro spécial d’Historia qui a été consacré à " des Allemands contre le Nazisme ". Ces jeunes sont allés jusqu’au bout, jusqu’au bout de leur sacrifice avec une force d’idée, d’idéaux et portés par la foi chrétienne assez extraordinaire et ses feuilles, car c’est ainsi qu’ils appelaient leurs tracts, dénonçaient de façon très véhémente la persécution contre les juifs et encourageaient les Allemands à saboter dans les usines d’armement et à observer ce qu’ils appelaient la Résistance passive. Résister par tous les moyens et résister au régime nazi, ils ont été jusqu’au bout de leur sacrifice puisqu’à l’issue de la chute de Stalingrad en Juillet 1943, ils ont espéré qu’il y aurait un revirement de l’opinion publique allemande en se disant qu’avec l’ampleur de cette défaite, il y aurait peut être un retournement de l’opinion en Allemagne qu’ils pouvaient ouvertement s’opposer au régime et un peu imprudemment ils ont lancé leur dernier tract dans la cour de l’université de Munich. Ils ont été arrêtés sur dénonciation par la concierge de l’Université, traduits devant le tribunal du peuple et exécutés le lendemain.

Pour information le tribunal du peuple qui avait été remis en place dès 1934, exigeait la présence des familles, cela faisait parti du système répressif , et ces jeunes ont déclaré au tribunal, très ouvertement qu’ils savaient, qu’ils allaient mourir, mais qu’ils savaient aussi que leur sacrifice ne serait pas vain.



Autre mouvement " le cercle Kreisau ", le terme cercle n’existe pas en France pour la résistance, et il veut dire réunion d’amis partageant les mêmes idées politiques et décidés à faire quelque chose. Ce cercle s’est réuni autour de la propriété du Comte Von Moltke, le descendant des célèbres généraux des Guerres de 1870 et de 1914-1918, et qui a prioritairement fait passer des renseignements à l’Ouest et qui a secondairement aidé les persécutés, par l’aide aux famille.

Ils ont résisté jusqu’en 1944, quand j’entends résisté c’est résister aux arrestations, et on les retrouve dans la conjuration du 20 juillet 1944.



Je vous ai évoqué tout à l’heure le parcours de ces anti-nazis allemands qui très tôt se sont engagés dans la guerre civile espagnole qui ont fait partie des brigades internationales et qui à l’issue de la défaite des républicains ce sont repliés en France et ont trouvé refuge pour certains en Lozère, dans les Cévennes. On voit ici des images, ce sont les rares de l’exposition qui furent retrouvées au secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants et qui présentent quelques unes des figures de ces allemands anti-nazis qui ont combattu dans les maquis de Lozère et des Cévennes, là on voit Werner Feiler, également Otto Kunn, cette photo du défilé de la libération à Nîmes, le 04 septembre 1944, est très évocatrice puisque devant le drapeau français, vous avez 3 grandes figures anti-nazies allemandes qui défilent.

http://www.crrl.com.fr/archives/Allemands%20contre%20nazisme/resisgm.htm

http://www.crrl.com.fr/archives/fsarchiv.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://andalousieetvosancet.forumactif.com
 

des allemands contre le nazisme(Résistance allemande au nazisme durant la guerre :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le nazisme et la guerre
» Soldat Allemand contre Nazi
» Matos teuton
» Je suis nouveau,et mal à l'aise Pourquoi ?
» L’industrie revisite son passé nazi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'andalousie-et-vos-ancetres :: LES BRIGADES INTERNATIONNALES-